BACK TO TOP

Andriano Cayama, le young chef qui fait tourner les têtes

À seulement 22 ans, Andriano Cayama incarne la relève gastronomique à lui seul. Qui vous dites ? Aujourd'hui, on va vous présenter un petit prodige qui a gravi les échelons à sa manière, avec un parcours qui sort de l'ordinaire. Mettons un peu de côté la musique, et parlons du chef d'orchestre lui-même.

RESTO DU MOIS PRÉCEDENTES

No posts found with the term

Le “young chef” a commencé son périple il y a tout juste trois ans, lorsqu’il a rejoint le programme d’arts culinaires à Polytechnics Mauritius. Mais son amour pour la cuisine ne vient pas de là : il trouve ses racines dans les souvenirs de famille passés aux côtés de ses parents et de sa grand-mère, qui lui ont tout appris. Ils l’ont imprégné de l’essence même de la cuisine maison, et l’ont vu, pas à pas, s’envoler vers de nouveaux horizons.
Son parcours pro a donc commencé dans un restaurant italien, où il a appris les ficelles du métier sous la tutelle d’un vrai chef italien. Comincia bene ! Puis, il a voyagé de resto en resto, de l’Hennessy Park au Paradis Beachcomber, en passant par le Dinarobin. Mais ce n’est pas tout ! Le chef Adriano s’est fait remarquer lors des compétitions culinaires. Il a démontré son talent sur la scène nationale et internationale, et a même remporté le fameux Kitchen Battle, où il a brillé de mille feux.
Tout lui réussit, mais rien ne lui fait perdre de vue son objectif : se consacrer corps et âme à l’art culinaire. Au fil des années, il a plongé dans les eaux de la cuisine italienne, exploré les saveurs de la cuisine internationale et s’est aventuré dans l’art délicat de la cuisine japonaise. Mais là où il brille le plus, c’est dans le monde de la cuisine fusion. C’est son terrain de jeu ultime, où il peut réellement laisser libre cours à sa créativité sans limites.
Ce que l’avenir lui réserve ? C’est une affaire à suivre. Mais ce qu’on peut déjà vous dire, c’est qu’il souhaite redonner à sa communauté en aidant les jeunes comme lui à mettre la main à la pâte. Il espère donner à d’autres l’envie d’embrasser cette carrière, réputée exigeante, et accorder tout le monde sur la nécessité de bien, et mieux, manger. Voilà un chef qu’on devrait suivre de très près !
Nous avons eu l’honneur et le plaisir de voir le jeune chef Andriano préparer un plat succulent d’agneau de la marque Greenfield/BrandActiv avec un maïs parfaitement rôti et un plat de riz aux saveurs bien relevées pour compléter l’ensemble du mets. La viande Greenfield, connue pour sa tendreté et sa saveur exceptionnelle, a été parfaitement mise en valeur par le talent d’Andriano.